Sel de Guérande et de Camargue : les sels français les plus réputés

Pour les femmes au foyer ou bien pour les simples domestiques, se soucier du type de sel de cuisine à utiliser lors de la préparation de chaque repas n’est pas essentiel. En effet, lorsque vous vous occupez des recettes du matin, du midi ou du soir, vous ne faites pas trop attention au choix du sel. Cependant, dans le monde de la cuisine moderne, il existe bel et bien plusieurs types de sel. Les cuisiniers sont les premiers qui s’en soucient et qui font attention à cela. Il y a par exemple, le sel Camargue et sel Guérande. Ce sont des sels français très réputés et répandus.

Les différents types de sel de Guérande

Le sel de Guérande est certainement l’un des plus utilisés du moment. Son utilisation est conseillée pour les amateurs des cuisines légères. Il est considéré comme un sel de mer artisanal de grande qualité. Sachez qu’il est tout de même présenté en plusieurs formes. Il y a le sel fin de Guérande, il y a le gros sel de Guérande et il y a la fleur de sel de Guérande. Quel soit votre choix, les avantages ainsi que les bienfaits d’en utiliser sont les mêmes.

A propos du sel de Camargue

Entre le sel Camargue et sel Guérande, c’est le sel de Camargue qui est le plus pratique. Cette fleur de sel provient en réalité des marais les plus salants. Cela dit, elle provient de la mer. Le sel de Camargue est d’ailleurs connu comme le sel de mer. Sur le point de vue esthétique, il est plus attirant. Il s’agit d’une mince couche de cristaux de couleur blanche qui apparaisse lorsque  la surface des marais salants s’évapore. Selon diverses études, le sel de Camargue a un gout beaucoup plus délicat.

Le sel de Camargue ou le sel de Guérande

Si vous hésitez entre le sel Camargue et sel Guérande, sachez que le sel de Camargue est le plus choisi. Mais si vous en avez la possibilité, procurez-vous des deux. Le sel de Camargue est considéré comme le sel classique. Il peut être utilisé dans n’importe quelle situation, et cela, quelle que soit la recette que vous alliez préparer. Il a un arôme fin et délicat. De plus, il se peut qu’il se dissolve facilement. Sachez que l’idéal est d’ajouter le sel à la fin de la cuisson ou même au moment de servir le repas.

Sel fin, gros sel, fleur de sel : quels sels cuisine-t-on pour quelles préparations ?
Tous les bienfaits du sel rose d’Himalaya